Actualités


Warning: Creating default object from empty value in /home/clients/0159b29575031f9465156fcb01043a40/web/wp-content/themes/novagence/pageofpost.php on line 42

Du Valais à Berne à dos de mulet (17 août 2014)

Sierre – la route de transhumance Berne-Sion est la plus célèbre du pays, avec celle qui relie Lucerne à Domodossola. Des « amis du vin de la Lenk » la font revivre depuis la Cité du Soleil.

Article paru dans le Nouvelliste, de Pascal Claivaz

Hier à Sierre, les mulets étaient de retour. La Cité du soleil (même s’il pleuvait) a été leur point de départ pour un grand tour à travers le Rawyl. Les muletiers sont originaires de la Lenk, petite station de l’Oberland bernois au pied du col, proche du Simmental, de Gstaad, de la Gruyère et du Pays d’En-Haut.

L’initiative est venue de quelques « amis du vin de la Lenk », emmenés par le président du touriime de la Lenk-Simmental, le colonel Hans Neuenschwander. C’est un ancien instructeur du train (troupes de mulets et de chevaux de l’armée). Il explique que ses amis muletiers ont voulu recréer la grande route commerciale d’autrefois entre la Lenk et Anzère ou, encore, entre leur Excellence de Berne et l’évêque du Valais.

Hier matin, les cinq mulets ont été chargés de deux tonneaux de cinquante litres de vin, du Bergwein (asemblage d’humagne rouge, syrah, pinot, merlot, cornalin), de la dôle blanche et un assemblage blanc.

« Avec le sel, c’était la principale denrée exportée du Valais vers Berne », explique Han Neuenschwander. « De son côté, Berne exportait en Valais le lait et le fromage. Mais surtout, le Simmental exportait des chevaux ».

Avant l’arrivée de l’automobile, le Rawyl était l’un des principaux raccourcis des Alpes. La caravane historique d’hier est donc partie des châteaux Ravire et de Villa pour un itinéraire de quatre jours en direction de la Lenk.

A l’heure actuelle, cet itinéraire a l’air bien compliqué et escarpé. Mais à l’époque, quand tout le monde allait à pied ou en charettes, le détour par le Plateau et le lac était beaucoup trop long. Et donc, les caravanes empruntaient ce col entre le Valais et Berne.

Places de rupture de charges

La Lenk était une première place de rupture de charges dans le Simmental. Sur l’autre versant, Anzère constituait une deuxième. La clientèle y chargeait ses marchandises et les transportait en Valais, en Suisse Romande, en France ou en Italie.

A l’avenir, le colonel, président du tourime, aimerait bien que cette première transhumance se renouvelle et devienne un produit aussi renommé que la route touristique du Zbrinz (aussi avec des mulets) qui relie Lucerne à Domodossola en passant par les cols du Brünig, du Grimsel et du Gries.

Le Simmental des mulets et des chevaux

« Il reste environ 450 mulets en Suisse », confie Han Neuenschwander. « Et une centaine au sein de l’armée. » Ces anciens héros des troupes du train, qui pouvaient tout transporter à travers les montagnes, ont fondu comme neige au soleil.

C’est le moment de leur donner une dernière chance. D’où cette expédition Sierre -Rawyl-la Lenk. « Cette ancienne route commerciale est idéalement positionnée au centre du pays », explique l’officier des troupes du train et président de la Lenk-Simmental tourisme.

Sa région était une plaque tournante du commerce alpin nord-sud non seulement pour les denrées alimentaires, mais également pour les chevaux. « Saviez-vous que jusqu’au XIXe siècle le Simmental n’élevait pas de vaches? La vallée élevait des chevaux. Au marché d’Erlenbach, on en vendait dix mille, chaque année en Suisse et à l’extérieur. »

 

Programme détaillé de la transhumance

Hier matin, cinq mulets, le cheval du vétérinaire et 30 accompagnants sont partis en transhumance depuis Sierre. Après la traverséedu château Ravire au château de Villa, ils sont montés à Lens.

Aujourd’hui, ils repartent de Lens vers le barrage de Zeuzier.

Demain, ils passeront du lac de Zeuzier au col du Rawyl, doù ils descendront sur le versant bernois pour rejoindre l’alpe d’Iffigen.

Et enfin, samedi 16 août, ils repartiront de l’alpe d’Iffigen pour rejoindre la station de la Lenk où sera organisée la première Fête des mulets.

Les bêtes appartiennent à la communauté d’intérêts mulets (Interessengemeinschaft Maultier).

Pour voir l’article dans sa totalité, cliquez sur le lien suivant: Du Valais à Berne à dos de mulet



La Cabane des Audannes fête ses 20 ans! (17 août 2014)

Ayent – Perchée à 2508 mètres d’altitude et avec ses 52 places, la cabane des Audannes célèbre ses 20 ans samedi.

Vingt ans de chaleur et de simplicité

article paru dans Le Nouvelliste, de Samuel Jacquier

Vingt ans jour pour jour après son inauguration le 16 août 1994. la cabane de Audannes sera en fête samedi. Rien de démesuré au programme: une soupe, quelques verre de vin, des cors des Alpes et la possibilité pour les personnes à mobilité réduite d’y monter en hélicoptère depuis l’alpage de Serin. Une célébration en toute simplicité pour une cabane qui a su préserver son authenticité. L’aventure avait débuté en 1989 déjà, sous la houlette du guide de montagne Marc Aymon.

Solidarité d’une région

« Marc a estimé qu’il y avait une demande dans notre région. Il s’est lancé dans ce projet magnifique auquel beaucoup de personnes ont adhéré », explique Albert Bétrisey, président d’honneur de l’association de la cabane. Aidé par Armand Dussex (resté pendant quinze ans gardien), puis par Albert Bétrisey et une armada de bénévoles, Marc arpente Ayent et les communes avoisinantes à la recherche de fonds. « C’était du porte-à-porte. l’objectif était de créer une association et de réussir à tout financer sans jamais avoir recours à l’emprunt. » Chaque nouvelle étape des travaux était entreprise une fois l’argent récolté. La générosité des Ayentôts, des propriétaires d’Anzère, mais aussi des villages alentours a permis à tous ces bénévoles investis de toucher au but. « Il y a environ 1200 copropriétaires aujourd’hui. Qui aurait pu y croire il y a vingt-cinq ans? » sourit Albert Bétriey.

La cabane des Audannes a fait le pari de la simplicité et de l’authenticité dans un lieu paisible et somptueux. « Nous ne sommes pas au pied d’un 4000, mais nous avons d’autres arguments. L’accueil a toujours été une de nos priorités et je crois que la grande majorité des randonneurs qui ont passé une nuit ou un repos sont repartis heureux. » Une philosophie qui suit celle du parrain de la cabane: Adolf Ogi.

Accessible à tout type de randonneurs en été et aux skieurs aguerris en hiver, la cabane des Audannes compte environ 2000 nuitées par an, grâce à son emplacement stratégique sur le tour du Wildhorn. Elle ne fait pas partie du Club Alpin Suisse et ne compte pas le rejoindre, « Ce n’est pa à l’ordre du jour », relate John Torrent, vice-président de l’association.

Horizons Nouveaux

Pour les membres, l’extension inaugurée en 2010 n’a rien enlevé à l’esprit d’origine. « Elle a bien vieilli, elle a simplement pris un peu d’embonpoint », sourit John Torrent. Pour le futur, l’association n’envisage pas de gros travaux. « Pourquoi pas une petite éolienne ou l’exploitation de la chute d’eau pour l’énergie? Il y a déjà des panneaux solaires et c’et vers des énergies propres qu’il faut s’orienter », s’enthousiasme le gardien George Zoganas. Mais rien n’est prévu pour l’heure. Par contre, l’association compte poursuivre ses démarches de partenariat avec d’autres cabanes non membres du Club Alpin, comme elle l’a déjà fait avec celle des Aiguilles Rouges. « Parce qu’il faut savoir regarder vers des horizons nouveaux », conclut Albert Bétrisey.

Infos complémentaires: www.audannes.ch

Pour visualiser l’article cliquer sur le lien suivant: La Cabane des Audannes

 

 



Présentation de la station d’Anzère (10 août 2014)



PSG – Paris Saint-Germain (07 août 2014)

 

L’équipe féminine du PSG – Paris Saint-Germain est en stage à Anzère du 30 juillet 2014 au 11 août prochain. Les filles semblent apprécier leur stage de préparation!

Toutes les infos sont sur:

http://www.psg.fr/fr/Actus/101001/Breve/67648/Les-filles-a-l-heure-suisse

 



Les jeunes et le tourisme à Anzère (25 janv. 2014)

Les jeunes aiment voyager, les jeunes aiment le tourisme et on aime quand ces jeunes-là s’investissent corps et âme dans les professions du Tourisme!

Julie et Manu ont brillamment réussi leur apprentissage et leurs études spécialisées pour non seulement répondre à la demande toujours plus pointue des propriétaires et hôtes d’Anzère, mais aussi pour dépasser leurs attentes et fournir un service d’exception.

C’est un privilège pour l’équipe de Novagence et on en est fier!

L’article de l’Agache que vous pouvez lire au complet en cliquant sur le lien suivant, retrace le parcours exceptionnel de nos jeunes talents qui travaillent à Novagence Anzere.



Environnement – Extension du chauffage à distance (25 janv. 2014)

L’énergie verte fleurit à Anzère!

Après une première étape visant à relier les immeubles de la place du village à la centrale de chauffage à pellet, la deuxième étape d’extension de chauffage à distance d’Anzère est finalisée et la troisième est en cours de planification

Cliquez ici pour lire l’article du Nouvelliste sur l’extension du chauffage à pellet d’Anzere.



Festi’neige Anzère 2014 (25 janv. 2014)

La 3ème édition de Festi’Neige Anzère a été un franc succès!

Le 18 janvier 2014, l’association Festi’Jeunes a renouvelé l’évènement en organisant cette manifestation qui a pour but de donner une chance à tous les enfants de profiter des sports d’hiver, mais aussi de mettre en valeur le tourisme et le développement durable dans la station.

Cette année encore, les magasins de sport, écoles de ski, remontées mécaniques, hébergeurs et commerçants ont joué le jeu pour offrir des activités aux plus de 400 enfants qui ont été accueillis.

Les tendances évoluant, des cours d’initation au ski, au snowboard, au curling étaient de mise, ainsi que des cours de freestyle avec un airbag pour une réception en douceur. Il était aussi possible de découvrir des chiens de traineau, une dameuse et de suivre des explications sur la détection d’avalanches.

Tous les acteurs de la manifestation et les bénévoles étaient ravis de cett édition et se réjouissent déjà de la prochaine!

Un article du Nouvelliste paru avant cet évènement peut être téléchargé en cliquant sur ce lien!



Oxygène – Anzère (25 janv. 2014)

La Télé – L’Actualité Régionale en Direct

Sarah Briguet nous a rendu visite à Anzère! Elle y a rencontré Gilles Praplan, le Directeur de Télé Anzère et Raphaël Saugy, Directeur du Spa & Wellness d’Anzère.



Offre spéciale 7 jours à choix Ski & Spa (23 nov. 2013)

 

Skiez et baignez-vous quand vous le désirez!

L’offre exceptionnelle « 7 jours à choix » est valable du 20 décembre 2013 au 27 avril 2014.

Adulte: 369.- CHF

Enfant: 239.- CHF

Les entrées aux bains et les journées de ski ne sont pas liées et peuvent être utilisées indépendamment les unes des autres.

L’offre est limitée et disponible du 2 novembre au 20 décembre 2013. Réservez dès à présent à info@novagence.ch !

 



Golf – Open d’Anzère 2013 (01 oct. 2013)

Vous trouverez ici la Liste des résultats et ci-dessous les photos du dernier Open d’Anzère qui a eu lieu le vendredi 27 septembre 2013 sur le golf de Loèche.